L’expérience poétique dans l’univers de la Rose

NOUVELLE EXPOSITION DU Végétal Sublimé !
du 27 mai au 10 octobre 2015
Lyon Parc de la Tête D’Or
un programme d’animations à découvrir cliquez-ici

S’il est une fleur symbole de la relation puissante qu’entretient l’homme avec la nature, c’est bien la Rose.
Depuis l’Antiquité, elle ne cesse d’inspirer les arts, les sciences, l’agriculture, l’industrie et … les amoureux.
Présente dans l’économie et peuplant nos rêves, elle donne à vivre.

S’il est un élément complémentaire du végétal et de l’homme, c’est bien le vent.
Celui qui emporte la graine ou gonfle les voiles, vecteur énergique craint ou espéré,
qui fait flotter drapeaux et oriflammes comme son amie la rose fait battre nos cœurs.
Angele Pernet-12

Contexte            Le 1° Festival Mondial des Roses à Lyon

A l’occasion du 17ème Congrès Mondial des Sociétés de Roses, la ville de Lyon organise une grande fête citoyenne de la rose, d’avril à octobre 2015 : un moment idéal pour découvrir une facette peu connue de son patrimoine.

Pour valoriser la Culture botanique et horticole qui a contribué à l’essor de la ville, Lyon a demandé à l’artiste Nicolas Roux Dit Buisson de réaliser une exposition, selon son concept Le Végétal Sublimé, à partir des nouvelles plantations de la roseraie du jardin botanique. La Rose et le Vent sera présentée dans la Roseraie Internationale pendant 4 mois du 27 mai au 10 octobre 2015.

La Rose et le Vent explore les relations entre la rose, le vent et l’homme. Une approche transversale qui tisse des liens entre la botanique, l’histoire, les sciences et la poésie afin de réaliser des tableaux porteurs de sens et d’émotions.

Intention                                         La Roseraie devient Galerie d’Art

Élever la nature au rang de l’œuvre d’art. La démarche de l’artiste prend tout son sens dans cette mise en valeur du travail bicentenaire des Botanistes, Jardiniers et Horticulteurs qui ont contribué au développement de ce secteur d’activité.

Les pergolas deviennent cimaises tandis qu’une perspective de portes, dans l’esprit de la tradition des tori* japonais ou des torana* indiens, vous invitent à traverser les images imprimées sur un tissu fluide et fendu en lamelles qui flottent au vent.

Jeux d’ombres et de lumières dans ce jardin aérien ; les œuvres entraînent le visiteur dans une vision poétique favorisant l’appropriation de ce patrimoine commun.

La chaîne graphique mobilisée                                                                                                                                         Une action culturelle citoyenne

Au cœur du berceau des arts graphiques, les principaux acteurs régionaux et mondiaux de la chaîne graphique se mobilisent autour d’un projet culturel fort soutenu par des associations et des institutions de premier plan pour le partage de l’émotion et des connaissances au profit de tous.

Les matériaux composites souples résistant aux affronts de la météorologie sur lesquelles seront imprimés les œuvres seront recyclés en sac potager vendus au profit du CRBA (Centre de Ressources de Botanique Appliquée œuvrant pour la sauvegarde du patrimoine botanique de la région lyonnaise).
L’association Savoir Lire, qui une mène une action d’aide à la lecture auprès d’enfants en difficulté, bénéficiera quant à elle des sommes réunies par le Rotary-Club de Lyon Vieux Lyon dans le cadre du soutien qu’il apporte à l’artiste dans la réalisation de son projet.

Découvrez les partenaires de l’exposition

Projet de scénographie (détail)

Grande_pergola_Vue2document non contractuel

*Tori ou torana désignent une arche ou un portique ouvrant l’enceinte d’un lieu sacré ou d’une cité, ici du jardin botanique.